Les voyageurs souhaitant se faire héberger à Venise ont deux principaux choix. Ils peuvent opter pour un lieu de séjour situé en centre-ville, sur l’une des rives du Grand Canal, assez cher, mais près des sites touristiques tels que la place Saint-Marc. Sinon, ils peuvent choisir les authentiques quartiers limitrophes, plus tranquilles, comme Murano, le Lido ou la Giudecca, qui conviennent bien aux petits budgets. Les plus astucieux trouveront quand même les moyens de se loger en plein centre de Venise sans devoir débourser trop d’argent. Comment font-ils ?

Restreindre son budget alloué à l’hébergement

Il faut savoir choisir la date du séjour. La raison est que les hôtels accordent des rabais allant jusqu’à 40% hors saison touristique, c’est-à-dire en novembre, au début du mois de décembre, de janvier jusqu’en mars, exceptés le Nouvel An, pendant le carnaval et les fêtes pascales durant lesquels les tarifs montent en flèche. Ces derniers sont aussi assez abordables en juillet et août. Ils augmentent un peu en fin de semaine. Alors, trouvez un hôtel à Venise pendant ces périodes, et profitez pleinement de votre séjour !

En ce qui concerne le type de logement, les auberges de jeunesse sont louées à prix abordables. Quelques-unes sont implantées sur la Giudecca. Elles donnent une belle vue sur les canaux. Ces dernières années, se loger loin des endroits touristiques n’est plus vraiment un problème, parce que les vaporetti offrent des services de plus en plus efficaces.

Il n’est pas rare de trouver des habitations vénitiennes transformées temporairement en locations de vacances. Elles peuvent être intéressantes, tout comme les chambres que les Vénitiens mettent à louer. Les propriétaires de ces chambres qu’ils appellent des « affittacamere » n’offrent pas de repas aux pensionnaires. D’ailleurs, ils n’ont pas le droit de le faire. Cependant, il est fort probable qu’ils offrent du café, profitez-en également !

Avantages et inconvénients des lieux de villégiature, quartier par quartier

Les quartiers du Lido, Giudecca, ainsi que les petites îles du Sud de la Vénétie sont vraiment trop calmes, surtout en soirée. Le seul moyen de déplacement est le vaporetto. Il en est de même pour les petites îles du Nord, Murano et Burano. Cependant, les produits du terroir sont frais, excellents. Il est difficile de trouver un vaporetto au-delà de 17 h 30. La basse saison touristique n’est pas du tout animée. C’est aussi le cas à Castello, surtout dans les quartiers éloignés de San Marco, mais les tarifs de location sont vraiment bas.

Les quartiers animés de San Marco proposent des hôtels historiques modernes quoique les chambres soient souvent exiguës et ne laissent pas suffisamment passer la lumière du jour.