L’Argentine est un pays qui a la chance de posséder une diversité presque absolu dans ses richesses culturelles et naturelles. Une région pourtant se démarque, tant son territoire abonde en merveilles.

Au bord de la cordillère des Andes, dans une zone plutôt aride, le Nord-Ouest Argentin (NOA) doit être considéré comme un incontournable à intégrer dans son voyage en Argentine.

Les lamas qui gambadent sur les hauts plateaux andins, l’artisanat, fort de tradition, la cuisine, savoureuse et originale, l’atmosphère, pittoresque et folklorique, les panoramas, sublimes et atypiques, sont autant d’éléments sensationnels qui décrivent la région.

Pour illustrer le fait que le Nord-ouest de l’Argentine est un territoire extraordinaire, prenons quelques exemples d’itinéraires qui permettent de s’immerger sur ce territoire incroyable.

Salta, le Parc national Los Cardones, Cachi et Cafayate
Pour commencer, on se rend à Salta « la linda » comme on l’appelle ici, une ville élégante, dont l’architecture coloniale, les terrasses de cafés, la vie animée des peñas, les nombreux musées, créent un charme certain.
Puis on continue son chemin en direction du Parc national Los Cardones, surprenant par ses paysages qui projettent de vastes étendues peuplées de cactus, au milieu de nulle part. Fait assez fascinant, le Parc a la particularité de regrouper les principaux écosystèmes andins.
À ne pas manquer sur le site : la Recta Tin Tin, une section de route qui s’étend sur près de 11 km en une ligne infiniment droite.
On rejoint ensuite Cachi, village traditionnel qui constitue une bonne étape pour faire une halte le long du parcours. Agréablement pittoresque, Cachi se trouve dans les majestueuses Valles Calchaquíes. On découvre l’artisanat local et on déguste un locro au restaurant du coin avant de se rendre à Cafayate. L’itinéraire est ainsi bouclé sur une touche gustative : la ville de Cafayate est connue pour son vin, l’occasion de visiter une bodega tout en jouissant du magnifique cadre environnement.

La Puna, San Antonio de los Cobres, Salinas Grandes, la quebrada de Humahuaca
Royaume de la Pachamama, la terre mère adorée par les peuples andins, la Puna dégage une atmosphère bien singulière. Ce territoire en hauteur (3.400 à 4.500 m d’altitude) révèle des sites enchanteurs.
En passant par San Antonio de los Cobres, ancien village minier, on découvrira des environs fabuleux : le viaduc de la Polvorilla, fabuleuse exemple d’ingénierie, mais aussi le Train des Nuages, le fantastique site archéologique de Tastil…
La route se prolonge alors vers Salinas Grande : un désert de sel qui inonde la vue d’un blanc saisissant, presque a perte de vue. Un décor féerique et grandiose, que l’on a peut l’occasion de rencontrer !
On termine enfin son aventure en passant par la quebrada de Humahuaca. Ici, la géographie et la géologie ont fait des merveilles : à Purmamarca

les monts sont multicolores, dans la quebrada de las Flechas et de las Conchas, les roches ont des formes folles et extravagantes, à Iruya la montagne embrasse sublimement le village…